actualités

« Notre responsabilité: nous ouvrir aux évolutions de la filière et de la société »

« Notre responsabilité: nous ouvrir aux évolutions de la filière et de la société »

Les agriculteurs du projet MéthaChaumont étaient réunis hier à Frangy (74) pour la restitution de l’étude de faisabilité par SCARA. Dimensionnement technique et financier, gisements, configuration sociétaire:  les 4 GAEC ont décortiqué tous les aspects du projet, et dressé le programme de travail à venir.

L’occasion pour le Président de la SICA des Fermiers Savoyards de souligner l’importance de la démarche:   » La responsabilité de la SICA, c’est de s’ouvrir aux évolutions de la filière et de la société pour la pérennité de nos exploitations » affirme avec conviction Laurent Dupraz.

Laurent DuprazMéthaChaumont constitue donc pour les Fermiers le poisson-pilote pour développer la méthanisation parmi ses adhérents. « On n’oublie évidemment pas notre vocation première qui est le développement de la filière » souligne Laurent Dupraz. « La responsabilité de la SICA c’est de s’ouvrir aux évolutions de la filière et de la société. Il faut être attentif à ce qui vit autour de nous, notre filière change, le monde change, notre territoire change… Notre objectif, lui, ne change pas: c’est la pérennité de nos exploitations. Donc nous devons savoir repérer et proposer les bonnes évolutions au bon moment, parce que l’agro-alimentaire ne suffira plus à faire vivre nos exploitations. La SICA doit être capable de proposer d’autres approches ». Et pour le président des Fermiers,  la méthanisation répond à tous ces objectifs: « ce projet est formidable! avec la méthanisation, on traite et on valorise nos déchets, on produit des énergies renouvelables, on répond aux attentes et aux évolutions d’un territoire très touristique, on donne une autre image de notre métier.  Et on prend le virage d’une filière où  il faut penser diversification ».  Autre atout des projets de méthanisation qui vont se développer parmi les adhérents de la SICA: la force du collectif: « cela ramène de la réflexion et du projet en collectif, c’est important; les fruitières nous ont toujours montré l’importance du collectif, donc oui, c’est un élément fort à mes yeux. »