actualités

Le SOL avance!

Le SOL avance!

Crédits photos Agrikomb, B2S et Evalor

Crédits photos Agrikomb, B2S et Evalor

L’étude sur la méthanisation initiée par le Syndicat de l’Ouest Lyonnais connaît une belle avancée. 

La dernière réunion de comité technique était consacrée le potentiel de gisements agricoles et non-agricoles sur les quatre communautés de communes concernées par le projet: ComCom Pays de l’Arbresle, ComCom du Pays Mornantais, ComCom Vallons du Lyonnais et ComCom Vallée du Garon.

Agri-Projets Conseil et SCARA ont exposé les différents scénarios envisageables sur le territoire. Conformément à la demande des élus et des maîtres d’ouvrages, 3 scénarios ont été explorés par  SCARA: puissance de 80 kW en projet de cogénération individuel, 200 kW en cogénération collective ou 125nm3 pour un projet d’injection en collectif. Nicolas RIBES a détaillé les, avantages et inconvénients de chaque option : d’un côté, un projet facilement exploitable (80kW) avec ses limites de rentabilité;  et à l’opposé, un projet rentable économiquement (125nm3) mais nécessitant une maîtrise de l’ouvrage poussée. 

SOL2Différents scénarios territoriaux se dessinent donc selon la répartition, la disponibilité et le choix des ressources, la rapidité de mise en fonctionnement, la rentabilité économique… Charles GUILLOT, gérant d’Agri-Projets Conseil, précise que l’étude est basée sur la quantité réelle de matières et non sur sa disponibilité pour la méthanisation. Il estime que 50% des effluents agricoles du territoire peuvent être pris en compte. La recherche d’exploitants agricoles porteurs de projets de méthanisation est en cours. Une présentation de ces scénarios auprès des élus aura lieu au début du mois de juillet lors du comité de pilotage afin de discuter de la continuité de l’étude. 

réunion du 1er juin 2017.